Le confinement améliore la qualité de l’air des grandes villes de la région

Le ralentissement des activités humaines par le confinement est synonyme d’une baisse significative de la pollution atmosphérique. L’organisme régional de mesure de la qualité de l’air, Atmosud, observe une impressionnante chute des polluants liés à la circulation routière.

Source : MarsActu (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.