Un an après la rupture du barrage de Vale, la douleur est profonde dans une ville sinistrée d’une mine au Brésil

Il y a exactement un an, un barrage de stériles dans la ville brésilienne de Brumadinho s’est effondré, tuant plus de 250 personnes dans l’une des pires catastrophes minières du monde. Pour les survivants et les proches des victimes qui sont toujours à la recherche de réponses et de justice, le temps n’a pas guéri.

Source : News 24 (lien)

Cette entrée a été publiée dans Rupture de barrage. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.