Lubrizol, vers un nouveau Seveso ?

L’incendie de l’usine de Lubrizol pose la question de la contamination par des perturbateurs endocriniens comme certains HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), et surtout par les dioxines chlorées, qui sont les produits de combustion des hydrocarbures chlorés. L’incendie de l’usine ICMESA à Seveso, en Italie, en 1976 a montré les conséquences sanitaires d’un tel incendie sur le long terme.

Source : RES (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.