Tempête Amélie : quelle garantie d’assurance pour être indemnisé ?

La garantie catastrophe naturelle n’entre pas en compte en effet, car aucun décret n’a été émis par les communes touchées. La classification en catastrophe naturelle dépend d’un certain niveau de vent (145 km/h pendant 10 minutes ou rafales de 215 km/h), seuils non atteints par la tempête Amélie.

Source : Empruntis (lien)

Cette entrée a été publiée dans Tempête. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.