A Villeurbanne, la justice reconnait la « faute de l’Etat » dans la pollution de l’air : « Cette décision est un peu celle de tout le monde

À l’origine de l’affaire, il y a cette mère de famille qui vit à 600 mètres du périphérique lyonnais. Elle remarque qu’à chaque épisode de pollution, son fils Timon, 9 ans, est victime d’épisodes de bronchites aiguës, de bronchites asthmatiques et de toux grasses. Et c’est lorsqu’elle recoupe les ordonnances de son fils avec les dates des pics de pollution qu’elle se rend compte de l’existence d’un lien entre les deux. Laure saisit alors le tribunal administratif. Pour elle l’Etat, la Métropole et la Ville de Lyon sont responsables de l’état de santé de son fils. Un avis qu’a partagé le juge le 26 septembre dernier en reconnaissant la responsabilité de l’Etat dans cette affaire.

Source : Europe 1 (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.