Tricastin : trois fois plus de Vauclusiens intègrent la zone de protection

Le périmètre du Plan particulier d’intervention (PPI) autour de la centrale nucléaire du Tricastin est passé de 10 à 20 kilomètres. De huit, le nombre de communes vauclusiennes concernées s’élève désormais à dix-neuf, de l’Enclave à Orange. Soit 65 797 personnes en plus pour un total de 87 846. Une campagne de distribution de pastilles d’iode vient d’être lancée.

Source : Le Dauphiné libéré (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.