La Banque mondiale tire la sonnette d’alarme sur la pollution de l’eau, « une crise invisible »

La qualité de l’eau, polluée par les nitrates, les métaux lourds et les microplastiques, est devenue « une crise invisible » qui touche pays riches comme pays pauvres, s’alarme la Banque mondiale dans un rapport publié mardi.

Source : Le Point (lien)

Cette entrée a été publiée dans Eau. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.