Un séisme majeur pourrait frapper Istanbul

Des ruptures successives récurrentes observées sur les segments adjacents, à terre et en mer, se posent deux questions, à savoir si ce segment de faille est bloqué et accumulant donc des contraintes susceptibles de provoquer un séisme de forte magnitude à moins de 50 km de la métropole d’Istanbul

Source : Futura Sciences (lien)

Cette entrée a été publiée dans Séisme. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.