La circulation différenciée à Marseille : s’équiper de la vignette Crit’Air sans attendre !

Depuis le 24 juin, le département des Bouches-du-Rhône est touché par un épisode de pollution de l’air à l’ozone d’une intensité et d’une durée exceptionnelles. Les habitants du département respirent, depuis 12 jours consécutifs, un air de mauvaise qualité (180 micro grammes d’ozone par m³). A Marseille, les transports routiers sont responsables de presque la moitié des émissions.

Source : Destimed (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.