Les intoxications au monoxyde de carbone en forte augmentation en 2018

Depuis le début de cette année 2019, pas moins de quatre cas, dont un mortel ce mercredi, ont été relatés . Ce gaz est particulièrement dangereux car, incolore, inodore et non irritant, il se substitue à l’oxygène et asphyxie l’organisme, pouvant s’avérer mortel en moins d’une heure.

Source : Le Dauphiné libéré (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.