Deuxième plan d’action pour la maîtrise des doses de rayonnements ionisants délivrées aux patients

En France, l’exposition à des fins médicales représente la première source des expositions artificielles de la population aux rayonnements ionisants. Cette exposition est en augmentation principalement du fait du nombre accru d’examens avec scanners.

Source : ASN (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.