Le barrage d’Oroville, en Californie, surveillé par satellite

Il y a quelques jours, en Californie, 190.000 personnes ont dû être évacuées en raison d’un risque élevé que le barrage d’Oroville, le plus haut des États-Unis, cède à la suite de pluies diluviennes. Le niveau du lac retenu par le barrage avait alors presque atteint sa pleine capacité.

Source : Futura-sciences (lien)

Cette entrée a été publiée dans Rupture de barrage. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.