Vous gérez une entreprise ou un ERP

Lors de la survenue d’évènements de grande ampleur comme une inondation ou un séisme, les entreprises ou les établissements recevant du public (ERP) peuvent se retrouver, pendant un certain temps, seuls face à cette situation.

Le cadre règlementaire impose, en amont de tout évènement, la mise en place d’une démarche claire :

  • Le code du travail exige d’effectuer une évaluation des risques au travers du document unique, de garantir la sécurité des travailleurs et d’effectuer des formations sur les risques et la conduite à tenir. (Articles L4121-1 et 3 du code du travail)
  • Le code de la construction et de l’habitation fixe aux ERP le respect des mesures de prévention et de sauvegarde propres à assurer la sécurité des personnes. (Article R123-3 du code de la construction et de l’habitat)
  • Le code général des collectivités territoriales (Article L2212-2 du CGCT) demande au Maire de prendre les dispositions pour assurer la sécurité des personnes et des biens, en cas de danger grave ou imminent.

A l’instar des établissements scolaires, il est important d’anticiper l’exposition aux risques majeurs afin de s’en prémunir. Depuis plus de 10 ans, le PPMS a montré leur efficacité et quelques collectivités l’on mit en place sur les ERP de leur territoire.

 

Sa vocation première est de garantir l’intégrité physique des personnes (salarié et visiteurs) par leur mise à l’abri le temps nécessaire en fonction des messages délivrés par les autorités.
Pour les entreprises ou ERP, il peut également permettre la prise en compte de la mise en sécurité des outils économiques afin de limiter l’impact du sinistre et permettre un redémarrage rapide.

La mise en œuvre d’un « PPMS ERP » permet de répondre aux questions suivantes :

Mon établissement est-il soumis à des risques ? Cartographie interactive : http://cypres.dynmap.com/dicrim_paca_publique/flash/
Comment serai-je alerté ? écouter les sirènes (ou sur appel des autorités)
Comment répercuter l’alarme dans mon établissement ?

En aucun cas la diffusion de l’alerte à l’intérieur de l’établissement ne devra être relayée par le système d’alerte incendie (qui appelle à l’évacuation et non au confinement). Il conviendra de privilégier les équipements de sonorisation existants pour informer le public par une annonce verbale.

Où et comment mettre les personnes en sûreté ?

Localisation du lieu à l’opposé de l’exposition au risque. Qualité de l’isolation. Fermer rapidement climatisation et ventilation. Présence de sanitaires. Pas ou peu d’ouvertures sur l’extérieur. Prévoir 1.5m² par personne abrité

Où et comment mettre mes outils de travail en sécurité ? Selon les outils et le risque.
Matériels électrique en hauteur pour une inondation, etc.
Comment gérer la communication avec l’extérieur ? Préparer un annuaire de crise et une ligne téléphonique dans le lieu de confinement.
Ne pas encombrer les lignes inutilement.
Combien de temps cela va-t-il durer ? Ecouter les consignes à la radio et s’y conformer.
Que faire lors de la levée de la mise à l’abri ? Aérer les locaux

La mise en place d’un tel plan consiste avant tout en la mise en place d’une organisation interne et doit donc passer par plusieurs étapes :

  • Évaluation des risques auxquels est exposé l’établissement
  • Évaluation de la vulnérabilité face aux risques identifiés
  • Proposition d’une organisation visant la protection des personnes et des biens
  • Formation / Sensibilisation des personnels
  • Exercice de validation avec participation des personnels et des autorités

Derniers documents mis en ligne :

  • Aucun élément.

RSS