Près de deux ans après l’incendie du Cap Taillat, la nature reprend petit à petit ses droits (83)

En juillet 2017, un terrible incendie ravage deux sites emblématiques du Var : le Cap Lardier et le Cap Taillat. En 48 heures, 550 hectares partent en fumée. Vingt-deux mois après le passage des flammes, quelques espèces refleurissent. Mais il faudra patienter avant de revoir pins et autres tortues.

Source : France bleu (lien)

Cette entrée a été publiée dans Feu de forêt. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.