Le taux de particules fines dans le métro parisien est-il trente fois supérieur à celui relevé en surface ?

Ce taux a été relevé par la presse avec des appareils de mesure portatifs. La pollution dans le métro est un sujet connu et le taux mesuré est cohérent avec la littérature scientifique.

Source : Libération (lien)

Cette entrée a été publiée dans Flash Info. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.