Rejets dans les calanques : Altéo juge le délai « irréaliste »‘

Alteo a contesté vendredi devant la cour administrative d’appel de Marseille la date butoir « irréaliste » du 31 décembre 2019 à laquelle son usine d’alumine de Gardanne est supposée mettre les effluents liquides qu’elle rejette dans les calanques en conformité avec les normes environnementales.

Source : Maritima (lien)

Cette entrée a été publiée dans Eau. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.