Pollution de l’air : une réglementation inadaptée pour protéger la santé

Les particules fines (PM2,5), pourtant considérées comme les plus dangereuses, ne sont toujours pas prises en compte pour les alertes pollution.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.