Le Conseil d’Etat restreint l’accès du public aux informations sur les néonicotinoïdes

La Haute juridiction administrative a rendu ce mercredi 11 juillet 2018 une décision qui ne va pas dans le sens d’un meilleur accès du public aux informations relatives à l’environnement. Un principe pourtant inscrit dans la Charte de l’environnement. Elle a en effet rejeté le pourvoi de l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf) qui réclamait communication de la position française sur l’autorisation d’insecticides néonicotinoïdes exprimée au sein d’un comité permanent chargé d’assister la Commission européenne.

Source : Actu environnement (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.