Pas de l’ours: le risque de submersion pris au sérieux (05)

Ces derniers jours, le glissement du Pas de l’Ours avance de 20 à 30 centimètres quotidiennement, sur la partie basse du compartiment est, plus d’un mètre sur la partie médiane et la partie haute. Le mur de soutènement s’est effondré sur plus de 100 mètres de longueur. La RD 947 est condamnée.

Source : Le Dauphiné (lien)

Cette entrée a été publiée dans Mouvement de terrain. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.