Arrêt inopiné d’un des réacteurs de la centrale de Flamanville

Un des deux réacteurs de la centrale nucléaire EDF de Flamanville, dans la Manche, s’est arrêté automatiquement de façon inopinée dans la nuit de samedi 13 au dimanche 14 septembre. Des équipes techniques procédaient dimanche à des analyses pour déterminer les causes de cet arrêt automatique du réacteur, qui a entraîné la déconnexion de l’unité de production du réseau électrique, et le redémarrer

Source : le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.