EDF déclare un incident de niveau 1 à la centrale du Tricastin

Cet incident s’est produit au cours d’un essai le 25 août dernier lors des opérations de redémarrage du réacteur n°1. L’acide borique qui permet de contrôler la réaction nucléaire dans le réacteur aurait dû être injecté dans un délai d’une heure par une autre procédure, mais ce délai a été dépassé de 45 minutes

Source : Le Dauphiné libéré (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.