Et s’il fallait un nouveau procès pour l’affaire AZF ?

Ce n’est pas totalement à exclure, même si, en principe, ce nouvel épisode judiciaire n’aurait pas la même durée et le même impact que le procès en correctionnelle, puis en appel.

Source : La dépêche (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque industriel. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.