A Fukushima, des réservoirs d’eau radioactive « d’occasion »

Tepco a reconnu que certaines cuves, commandées dans l’urgence après la catastrophe nucléaire, n’étaient pas neuves, comme celle qui avait fui l’an dernier.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.