Nucléaire : la maintenance d’EDF remonte la pente

EDF a réduit de moitié la prolongation moyenne des arrêts dans ses centrales au premier semestre. La « non-qualité » a été à l’origine de la moitié des dérapages l’an dernier.

Source : Les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.