Le chikungunya continue son expansion aux Antilles

Avec plus de 46.000 cas en Guadeloupe, 40.000 en Martinique, 3.500 sur l’île de Saint-Martin et 650 à Saint-Barthélémy, le chikungunya inquiète les autorités sanitaires. Elles souhaitent remobiliser les populations et les informer sur les mesures de prévention à prendre pour lutter contre le moustiques tigre, vecteur de la maladie.

Source : Enviro2B (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.