Un camion perd des fûts de matière radioactive pour un exercice de sécurité civile

Dans ce scénario catastrophe, trente sapeurs-pompiers de Vaucluse et du Gard, du personnel de l’IRSN et une centaine de gendarmes sont mobilisés. Une opération dirigée par le préfet de Vaucluse.

Source : Le Dauphiné (lien)

Cette entrée a été publiée dans Transport de matières dangereuses. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.