20.000 décès par an en France à cause de la pollution intérieure

L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) ont, pour la première fois, évalué le coût socio-économique de la pollution de l’air intérieur.

Source : Sciences et Avenir (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.