Le CEA ne croit pas à l’objectif présidentiel

Ramener la part du nucléaire à 50 % du mix électrique en 2025 pourrait mettre le pays « en grande difficulté ».

Source : Les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.