Inondations : quand les villes d’Ile de France oublient la réalité du risque

Plus d’un demi-siècle après la dernière crue importante de janvier 1956, les mémoires sont anesthésiées. Bien rares sont les Vitriots conscients du risque d’inondation pour leur ville. Sauf à la mairie, où l’on prend les choses au sérieux.

Source : CATNAT (lien)

Cette entrée a été publiée dans Inondation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.