Le bisphénol A : facteur aggravant pour l’obésité et le diabète ?

Des chercheurs français ont découvert le rôle d’un nouveau récepteur très sensible au bisphénol A (BPA), un perturbateur endocrinien présent dans l’alimentation qui pourrait ainsi aggraver des maladies métaboliques comme l’obésité ou le diabète.

Source : Metro news (lien)

Cette entrée a été publiée dans Flash Info. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.