Les producteurs défendent la spécificité de l’huile essentielle de lavande

La réglementation européenne Reach considère l’huile essentielle de lanvance comme un produit chimique. Les producteurs ont donc l’obligation de procéder à des études toxicologiques.

Source : Le Dauphiné libéré - p. 3

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.