En Allemagne, les ratés du « tournant énergétique »

En décidant de sortir du nucléaire en 2011, Angela Merkel a totalement bousculé le paysage énergétique allemand, contraint de se réinventer à marche forcée. Une mutation audacieuse, qui devient un casse-tête politique.

Source : les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Energie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.