Total et l’Onera relancent les avions renifleurs

Un partenariat de cinq ans a été noué le 6 mars par le pétrolier avec un organisme tout ce qu’il y a de plus sérieux, l’Onera, le centre français de recherches aéronautique, spatial et de défense. Cet accord vise à la «télédétection aéroportée appliquée à l’exploration d’hydrocarbures » et à surveiller les fuites éventuelles des installations.

Source : Le Figaro (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.