Le réveil d’un virus géant pris dans les glaces

Le réchauffement et les forages profonds favorisent le retour à la vie de pathogènes contre lesquels l’homme n’est plus immunisé. Un virus de plus de 30.000 ans vient d’être retrouvé dans les sols gelés de l’extrême Nord-Est sibérien.

Source : Le Figaro (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.