Train des Pignes: au Val d’Allos, « le principe de précaution nous tue »

La station de ski du Val d’Allos est l’une des victimes économiques collatérales de l’accident de train.

Source : Nice matin (lien)

Cette entrée a été publiée dans Mouvement de terrain. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.