EDF détaille les coûts de son « grand carénage »

Ce plan comporte un vaste programme d’investissements, dont l’ambition est de permettre le prolongation de la durée d’exploitation des centrales nucléaires du parc EDF au-delà de 40 ans. Il tiendrait compte des modifications post-Fukushima.

Source : Les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.