Après le naufrage d’un cargo à Anglet, 20 tonnes de carburant dans la mer

Les 20 tonnes de carburant contenues dans l’épave arrière du Luno, qui s’est disloquée pendant la nuit avant de sombrer en partie, se sont «vraisemblablement dispersées», a indiqué Patrick Dallennes lors d’une conférence de presse. Il a fait état d’«une dispersion forte cette nuit», en raison de la houle, «puis une dilution», ce qui, selon lui, ne devrait pas entraîner de pollution directe des plages.

Source : Libération (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque technologique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.