Des test rapides de détection des légionelles

L’étude, menée par Jordi Mas Pons, de l’Institut de chimie des substances naturelles du CNRS et ses collègues, permet de détecter les Legionella pneumophila en moins de 24 heures.

Source : Sciences & Avenir (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.