L’air du métro ? Pollué, lui aussi…

Le sujet est suffisamment sérieux pour que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) ait lancé, en 2013, une étude pour évaluer les risques auxquels sont soumis les agents qui travaillent dans les enceintes souterraines de transport. Les résultats sont attendus à l’automne 2014.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.