Dirk : les services de l’État mis en cause

En visite en Bretagne, où élus et habitants sont en colère devant le manque d’informations pendant la tempête, Manuel Valls a reconnu jeudi une «erreur d’appréciation» et demandé aux préfets d’en tirer les enseignements.

Source : Le Figaro (lien)

Cette entrée a été publiée dans Inondation. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.