L’audience pour l’avenir de Kem One est en cours

La dernière audience du tribunal de commerce de Lyon sur la reprise du groupe chimique Kem One, dont le redressement judiciaire depuis neuf mois menace 1.300 salariés, a débuté ce matin peu après 9 heures. Le tribunal devrait mettre sa décision en délibéré et rendre son jugement dans l’après-midi, voire lundi ou mardi. Une seule offre est sur la table pour les activités amont de Kem One (chlorochimie et production de PVC), seules concernées par le redressement: celle de l’industriel français Alain de Krassny, propriétaire de l’entreprise autrichienne Donau Chemie.

Source : Maritima (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.