Les raffineries françaises pourraient perdre 500 millions d’euros en 2013

Alors que les salariés des cinq raffineries de Total en France se sont mises en grève ce week-end pour obtenir de plus fortes augmentations salariales, le président de l’Union française des industries pétrolières, Jean-Louis Schilansky, a rappelé que le secteur traverse une grave crise de surcapacités : les pertes du secteur en France pourraient, selon lui, atteindre 500 millions d’euros, du fait de la chute des marges de raffinage.

Source : Les Echos (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.