Tout comprendre à la pollution de l’air aux particules fines

Elles sont dix fois plus petites que l’épaisseur d’un cheveu, mais elles peuvent entraîner des maladies graves. Si la qualité de l’air s’est globalement améliorée en France depuis dix ans, les particules fines, des composés solides en suspension émis par la combustion, n’en demeurent pas moins préoccupantes pour la santé.

Source : Le Monde (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.