Les particules en suspension polluent le pourtour de l’étang

Depuis mercredi 4 décembre, la concentration dans l’air de particules en suspensions PM 10 a atteint et dépassé le seuil d’information des populations. C’est l’absence de pluie et de vent qui est à l’origine du phénomène de pollution en cours. Les polluants se concentrent et stagnent.

Source : La Provence éd. Vitrolles-Marignane - p. 7

Cette entrée a été publiée dans Santé-Environnement. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.