Kem One : la CGT jette l’éponge

Le syndicat retire son offre de reprise alternative. Il reste deux candidats en lice : un fonds d’investissement américain et un industriel français. Le tribunal de commerce de Lyon tranchera ce jeudi.

Source : La Provence éd. Vitrolles-Marignane - p. 11

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.