Installations nucléaires françaises : un concept de « noyau dur » de sûreté est proposé

Les évaluations complémentaires de sûreté (ECS) de ces installations ont conduit à examiner leur comportement face à certaines situations extrêmes. Cet examen, réalisé en 2011 à la fois par EDF et les autres exploitants nucléaires d’une part, et par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) d’autre part, a mis en évidence des scénarios de défaillances multiples si certaines circonstances exceptionnelles mais possibles se trouvaient malencontreusement réunies. Ce constat a amené l’IRSN à proposer le concept de « noyau dur », destiné à renforcer la capacité des opérateurs à conserver la maîtrise des fonctions vitales de sûreté des installations sensibles afin d’éviter les rejets massifs.

Source : Les Editions Législatives

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.