Air intérieur : les produits ménagers augmentent les concentrations de composés chimiques dans l’air

L’Institut national de l’environnement et des risques industriels (Ineris) a réalisé, avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) et l’Ircelyon, une étude de trois ans sur les émissions dans l’air intérieur de polluants volatils issus de 54 produits d’entretien représentatifs du marché (projet Adoq). Cette étude s’inscrit dans le cadre du plan national santé environnement (PNSE), qui prévoit de réglementer certaines catégories de produits polluant de l’air intérieur.

Source : Actu-environnement (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.