Pollution de l’air : pourquoi la France est une mauvaise élève

La pollution atmosphérique pourrait coûter à la France, l’an prochain, une amende de 11 millions d’euros et 240 000 euros de pénalités par jour jusqu’à ce que la qualité de l’air s’améliore. La Commission européenne poursuit l’Hexagone pour non-respect des valeurs-limites de particules fines PM10 (au diamètre inférieur à 10 micromètres) dans 15 zones. Soit 12 millions de personnes, selon le ministère de l’Ecologie, qui voient ainsi leur santé menacée.

Source : France TV Info (lien)

Cette entrée a été publiée dans Air. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.