Tricastin: les intempéries provoquent un arrêt automatique du réacteur numéro 2 de la centrale nucléaire

Le canal de Donzère-Mondragon s’est chargé en boue. Les pompes qui prélèvent l’eau du canal pour refroidir une partie des installations ont cessé de fonctionner, le réacteur s’est donc arrêté automatiquement ce jeudi.

Source : France Bleu (lien)

Cette entrée a été publiée dans Risque nucléaire. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.