Martigues : Dernière ligne droite pour sauver Kem One

Les candidats à la reprise de Kem One, l’ex-pôle vinylique du chimiste Arkema, ont jusqu’à demain soir pour finaliser leur offre, avant que le tribunal de commerce de Lyon ne tranche, dans une semaine, l’avenir des 1.300 salariés menacés.

Source : Maritima (lien)

Cette entrée a été publiée dans Industrie. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.